Œcuménisme



Dès le départ, la Chapelle de la Résurrection s’est comprise dans une vocation œcuménique. Elle veut être un signe d’unité entre les différentes confessions chrétiennes. Sa porte est donc ouverte aux Eglises, catholique et autres, afin de prier et d’adorer selon leurs dénominations respectives.

Cette intention se reflète dans la structure administrative de la Chapelle. A côté du conseil d’administration classique, qui gère le fonctionnement de la Chapelle, celle-ci dispose d’un Conseil œcuménique, qui appuie cette dimension transversale de son travail. L’équipe pastorale, œcuménique elle aussi, est présente sur le terrain pour organiser les services œcuméniques au quotidien, à l’attention de tous les fidèles :

  • Chaque jeudi, les principaux représentants de différentes confessions président un service œcuménique d’une demi-heure durant le temps de midi ;
  • Chaque dernier vendredi du mois, la prière de midi est prise en charge par des Eglises orthodoxes

Dans cette même ligne, la célébration du dixième anniversaire de ce projet s’est ouverte par une prière œcuménique. Des représentants des Eglises orthodoxes et protestantes et de l’Eglise catholique ont présidé la prière. L’identité œcuménique de la Chapelle se manifeste aussi lors des liturgies de funérailles pour des fonctionnaires européens. Là, tous sont invités et participent sans exception, qu’ils appartiennent à une Eglise ou non.

De cette manière, nous essayons non seulement de pratiquer l’hospitalité, mais aussi d’animer l’unité autant que possible. Nous faisons cela selon la prière de Jésus avant sa Passion, sa Résurrection : « Que tous soient un » (Jean 17, 21).

Que le vent soit toujours
derrière vous
Et la pluie tombe doucement
sur vos champs.
...